psychologue nantes

 

  Accueil psychologie nantes Relations familiales psychologie nantes Angoisses psychologie nantes Anxiété psychologie nantes Haut Potentiel psychologie nantes Travail psychologie nantes Thérapie de Couple psychologie nantes Adolescents Articles | Contact  

 

Angoisse

Espoir et temporalité

angoisse espoir et temporalite

 

 

Anatomie de l'angoisse

L'angoisse est un phénomène qui est souvent confondu avec deux autres notions très répandues, celles du stress et de l'anxiété. Mais ces deux dernières ne sont en rien comparables à l'angoisse. Stress et anxiété répondent à des situations ciblées et à des questionnements limités dans le temps, comme par exemple un objectif à atteindre ou une situation imprévue. Dans ces deux cas de figure c'est la vision que vous avez de vous-même qui sera mise à contribution et évaluée. Dans le cas de l'angoisse, la situation est toute autre. L'angoisse répond à une vague émotionnelle beaucoup plus profonde et beaucoup plus originelle. Venant des réactions humaines les plus ancestrales, l'angoisse trouve son origine dans des contextes primaires relevant d'une dangerosité mettant en jeu la vie de la survie d'un individu.

Comme vous pouvez le constater, comparer le stress / l'anxiété et l'angoisse est donc sans commune mesure. L'angoisse se déclenche dans des situations critiques ayant un rapport direct et imminent à la mort et provoquera également au niveau corporel des réactions physiologiques toutes aussi critiques. Votre vie entrant alors en ligne de compte, on comprend pourquoi des situations d'angoisse nécessitent des réponses élevées tout à fait légitimes. Ces réponses physiologiques prirent racines dans le creuset de l'humanité en cas de situation d'urgence face à un danger potentiellement mortel, comme celui de se retrouver nez à nez avec un animal dangereux.

De nos jours, ce réflexe a perduré au plus profond de notre système nerveux, face à un danger ne se manifestant plus uniquement de manière matérialisée et palpable, mais également et quasi exclusivement face à des questionnements existentiels considérés comme insurmontables. À la manière d'un animal potentiellement mortel rencontré à la croisée des chemins, l'angoisse et les crises d'angoisse révèlent des situations civilisationnelles complexes nécessitant un repositionnement rapide des choix de vie.

 

Le temps au cœur du problème

Vous l'aurez compris, les situations d'angoisse se construisent au sein d'une notion intrinsèquement primordiale, celle d'une temporalité. En effet, l'angoisse nous apprend une connexion immédiate avec le vécu d'un individu et sa relation avec le temps. Dans le cas de l'arrivée d'un animal dangereux, on comprend immédiatement le besoin de trouver une solution dans les quelques secondes qui suivent la visualisation de celui-ci. On comprend également les réactions physiologiques critiques associées à ce besoin extrême de réactivité. Il va falloir agir vite, très vite et le corps le sait. Tout un ensemble de processus physiologiques vont donc se mettre en place, comme une augmentation de l'afflux sanguin au niveau musculaire, des raideurs, des effets de sudation, une hyperventilation, une vision périphérique diminuée, etc. Ces réactions sont tout à fait compréhensibles en cas d'attaque imminente d'un animal dangereux. Mais alors pourquoi ces mêmes types de réactions se déclenchent-elles à l'identique dans des situations ne présentant pourtant aucun risque d'attaque imminente ?

La raison est très simple et vous allez rapidement comprendre l'enchaînement qui se déroule au niveau cérébral. Dans le cas d'une crise d'angoisse sans danger à priori visible et imminent, votre cerveau réagit pourtant comme si c'était réellement le cas. Imaginez donc simplement que l'individu touché par une crise d'angoisse subit un contexte équivalent à une sensation de mort imminente. Cette sensation a la possibilité de se manifester suite à un ensemble d'événements à plus ou moins long terme lui indiquant qu'il se retrouve désormais dans une situation de blocage. Face à un mur, toutes les possibilités d'envisager une tranquille promenade en forêt ont été réduites à néant. Schématiquement parlant, toutes les possibilités qui pouvaient s'offrir à lui dans son parcours de vie ont petit à petit été déconstruites pour n'arriver qu'à un seul et unique constat : celui que ses opportunités d’épanouissement, de joies, de motivations et de pulsions de vie sont conjointement ressenties comme n'étant tout simplement plus accessibles. À la manière de lianes ou de chemins de traverses qui auraient pu vous sauver face à un animal dangereux, la seule option restant à votre disposition est celle de la fuite et des réactions physiologiques permettant de concrétiser cette fuite.

 

Avec plus de 20 ans d'expérience en communication, psychologie et psychothérapies, je vous accompagne dans la résolution de vos problématiques à Nantes mais aussi à distance en France et à l'international, en visioconférence. N'hésitez pas à me contacter ou à me laisser un message sur mon téléphone ou par mail, je vous répondrai dans les meilleurs délais. (Pour votre information, le tarif par séance d'une heure est de 60€)

Florian MARTIN

06.87.57.39.22
(du lundi au vendredi de 8h à 20h, le samedi de 8h à 13h)

contact@florianmartin-psychopraticien.fr

 

Angoisse de l'espoir

Nous touchons ainsi au cœur de la problématique de l'angoisse avec la fermeture totale des projections temporelles qu'a un individu face aux différents éléments de motivations de son parcours de vie. Une expression bien connue de la conscience collective décrit d'ailleurs parfaitement ce phénomène et explique à elle-seule toute la dimension de l'angoisse et son caractère vital : « l'espoir fait vivre ». En effet, c'est bien la notion d'espoir, de pulsion de vie et de sa dynamique motivationnelle dont il faut parler ici. Un individu quel qu'il soit, doit être en capacité de se dire pourquoi il fait partie de ce monde et quels sont les éléments qui lui permettent d'affirmer qu'il tient une place lui permettant de profiter de la vie et de jouer un rôle au sein de son environnement.

Dans le cas de l'angoisse et des crises d'angoisse, au fur et à mesure du temps, un individu s'est vu confronté à une suite de constats, réels ou fantasmés, ayant entraîné un développement psychique délétère à la validation et l'utilité de sa propre existence. Par une succession d'échecs de connexion à l'autre, de déceptions personnelles et/ou professionnelles et de possibles manquements d'entretien minimum de ses besoins corporels, l'individu s'est progressivement retrouvé face à une situation de verrouillage généralisé.

 

Allonger sa projection

Mais alors comment réussir à se sortir d'une situation de verrouillage ? La réponse pourrait paraître assez simple mais elle demandera tout de même une fine capacité d’écoute de ses réactions émotionnelles afin de pouvoir identifier les différentes situations qui ont abouti à cette réalité d'angoisse mortifère. L'objectif sera de vous redonner davantage de visibilité dans votre avenir et de vous redonner de l'espoir dans les différentes sphères qui composent votre vie.

Premièrement, il s'agira de pouvoir identifier les différents thématiques qui manifestement ne sont pas ou plus en capacité de vous donner l'aspect projectionnel de votre parcours de vie. Chaque aspect de votre quotidien devra être passé à la loupe afin d'identifier, en toute honnêteté et sincérité, ce qui vous convient de ce qui nécessiterait une amélioration, voire un changement radical de vos habitudes. De la même manière, il sera intéressant d'observer la façon dont vous vous comportez dans votre quotidien afin de déterminer la sincérité de vos faits et gestes, de vos émotions et de vos réactions. Si vous êtes dans une situation critique d'angoisse récurrente, il devient plus que nécessaire d'envisager que de nombreux éléments devront être revus et corrigés afin de mieux correspondre à ce qui vous ressemble et résonne en vous.

Deuxièmement et en parallèle de l'analyse de votre parcours de vie et de vos comportements, il sera également primordial de vous concentrer sur la manière dont vous prenez soin de votre corps et de votre sommeil. Les situations d'angoisse et de crise d'angoisse sont majoritairement accompagnées de troubles dépressifs, de perturbations alimentaires et de désordres récupérateurs. Afin de retrouver une bonne hygiène de vie et de reprendre le contrôle sur votre corps et ses besoins essentiels, la mise en place d'un planning journalier est un précieux atout pour recalibrer et restructurer des habitudes souvent devenues dysfonctionnelles.

Enfin, afin de vous prémunir de la possibles survenue de phénomènes d'angoisse et de crises d'angoisse, n'oubliez jamais de faire attention aux ressentis que vous pouvez éprouver. Entre ce que voudrait votre égo et ce que souhaite votre alignement personnel, de sérieuses disparités peuvent parfois apparaître à votre insu et vous emmener dans des directions qui ne vous correspondent pas. Soyez toujours sincère avec vous-même, écoutez les réactions émotionnelles de votre ventre (centre des émotions) et dans tous les cas rassurez-vous, l'angoisse n'est pas une fatalité et il ne sera jamais trop tard pour décider de prendre soin de vous.

 

 

> Voir tous les articles

 

 

 

 

© 2022 - Florian MARTIN - 49 avenue Camus, 44000 NANTES - 06 87 57 39 22

Accueil - Adultes - Couples - Adolescents - Tarifs - Contact - Articles