psychologue nantes

 

  Accueil psychologie nantes Relations familiales psychologie nantes Angoisses psychologie nantes Anxiété psychologie nantes Haut Potentiel psychologie nantes Travail psychologie nantes Thérapie de Couple psychologie nantes Adolescents Articles | Contact  

 

Anxiété / Stress

Comment gérer le stress au travail ?

comment gerer le stress au travail

 

 

Savoir différencier le stress et l'anxiété

Premièrement il convient de faire une distinction entre ce que l'on nomme « l'anxiété » et ce que l'on nomme « le stress ». La différence est minime mais il convient néanmoins de faire un point sur celle-ci. L'anxiété est définie comme un état provoquant des questionnements envahissants (et à l'extrême, disproportionnés) sur des événements futurs. Le stress lui, est décrit comme un état passager, provoquant des perturbations cognitives et des réactions physiologiques diverses face à une situation. Néanmoins, une personne anxieuse face à un événement particulier ne sera pas forcément stressée face à cet événement. L'anticipation d'une situation peut tout à fait générer un phénomène d'anxiété mais peut également totalement se dissiper en étant face à cette situation. De manière générale, l'anxiété est donc vue comme un phénomène définit comme latent, contrairement au stress qui lui, est définit comme un phénomène temporaire.

 

Distinguer le bon stress du mauvais stress

Penchons-nous donc tout d'abord sur les différents effets qu'engendre le stress. De prime abord, on pourrait naturellement penser que stress est un état psychologique qui va affecter de manière négative une situation problématique donnée. Lorsque l'on imagine un étudiant face à sa copie en train de stresser, il paraît à priori logique de penser que l'état de stress dans lequel il se trouve va lui faire perdre ses moyens. Or, il n'en est rien. En tout cas cette réponse, sans être inexacte, est incomplète. De nombreuses études faites lors de situation stressantes comme le passage d'un examen, démontrent que le stress peut affecter la réussite de celui-ci de différentes manières. À compétences égales et dans un cadre contrôlé, il s'avère que l'on observe une augmentation des capacités cognitives avec l'augmentation du stress. La corrélation des deux phénomènes est effectivement observable mais vous l'aurez compris, jusqu'à un certain point. En effet, l'observation de ce phénomène en cloche nous montre qu'à un certain niveau de stress atteint, celui-ci commence à devenir difficile à gérer et les capacités cognitives commencent à s'en trouver diminuées. Il se passera donc exactement le même phénomène au travail lorsque vous serez confronté(e) à une situation stressante. Tant que vous serez dans une zone de connaissance suffisamment maîtrisée, il n'y aura à priori que du bon stress qui viendra vous pousser à vous dépasser et à démontrer que vous appliquez naturellement ce que vous savez. Dans le cas contraire, si l'on vous sollicite sur des missions n'ayant pas vraiment de cadre définit, c'est dans ce genre de contexte que le risque d'un stress trop important pourrait faire son apparition.

 

Avec plus de 20 ans d'expérience en communication, psychologie et psychothérapies, je vous accompagne dans la résolution de vos problématiques à Nantes mais aussi à distance en France et à l'international, en visioconférence. N'hésitez pas à me contacter ou à me laisser un message sur mon téléphone ou par mail, je vous répondrai dans les meilleurs délais. (Pour votre information, le tarif par séance d'une heure est de 60€)

Florian MARTIN

06.87.57.39.22
(du lundi au vendredi de 8h à 20h, le samedi de 8h à 13h)

contact@florianmartin-psychopraticien.fr

 

Le stress avec ses collègues

Lorsque vous arrivez au sein d'une structure, les premières situations dans lesquelles vous allez être mis en difficulté seront les relations avec vos collègues. Si vous êtes d'un naturel stressé, la confrontation à différentes personnalités peut être un contexte très déstabilisant. Afin de vous prémunir des premiers écueils qui pourraient subvenir, la clé est assez simple et vous permettra de gérer au mieux les situations de stress. L'essentiel est de ne pas s'imposer des objectifs trop importants. Prenez le temps de découvrir chacun d'eux et ne vous embarquez pas dans une surreprésentation de votre personne pour faire bonne figure. Prenez le temps de connaître votre équipe et vos collègues plus éloignés. Le but ici n'est pas de vous faire passer pour le ou la meilleur(e) collègue de l'année mais bien de faire votre travail. Ne vous rajoutez donc pas de stress inutile face à des personnalités que vous n'avez évidemment pas choisies et donnez de votre temps et de votre personne au fur et à mesure des affinités qui pourront se créer.

Avec le temps, vos collègues sont devenus des personnes qui partagent une grande part de votre quotidien et il est parfois difficile de réussir à concilier relations au travail et faire correctement son travail. Plus le temps passe et plus les affinités se créent, plus ou moins fortes. Mais connaître mieux vos collègues n'entraînera pas moins de stress face à une discussion ou un projet commun. La réciprocité face à des objectifs portés au sein d'une structure apporteront leurs lots d'émotionnel en plus du seul objectif de faire son travail au quotidien. Le stress peut ainsi s'inviter plus fortement dans certaines relations et venir compliquer la bonne marche de vos projets. Avec le temps les caractères s'affirment et aller voir un collègue pour un projet ou une question peut être générateur de stress. Ainsi, pour gérer au mieux toute situation stressante avec vos collègues, essayez au maximum de retirer la part d'émotion qui pourrait venir saboter des relations obligatoires dans l'exercice de vos fonctions. Soyez compréhensif mais factuel. Posez vos questions, travaillez efficacement, mais essayez au maximum de prendre de la hauteur sur ce que vous savez de vos collègues et sur ce que vous connaissez des relations qu'il ou elle entretient avec l'entreprise. Faites simplement ce pour quoi vous êtes rétribué(e) financièrement, dans le respect, mais avec une distance suffisante afin de mieux vous focaliser sur l'objectif à atteindre. Face à un blocage stressant avec un(e) collègue, une méthode très simple est notamment d'imaginer échanger votre place par une autre personne et avoir un regard extérieur sur la situation que vous êtes en train de vivre. Vous verrez que vous trouverez rapidement la manière la plus pragmatique qui soit pour venir à bout d'une situation stressante et à priori très compliquée à démêler.

 

La hiérarchie, une importante source de stress

Jugement des jugements, la hiérarchie est évidemment au travail l'ensemble des personnes avec lesquelles vous pouvez potentiellement subir le plus de stress. Les collègues de travail sont parfois rudes, complexes à comprendre, fatigués, angoissés, anxieux, pas forcément très aimables ou bienveillants. Mais lorsque vous êtes face à votre hiérarchie, problème. Malgré les nouveaux concepts d'entreprise libérée ou les méthodes modernes de management où vous seriez à priori toutes et tous sur le même bateau, la réalité est souvent très éloignée des concepts. La hiérarchie impose, elle peut faire preuve de prises de décisions arbitraires, difficiles à comprendre et en ce sens, peuvent régulièrement être déstabilisantes. Comment réussir à se sentir bien et non-stressé(e) lorsque l'on sait pertinemment que quoi que l'on dise ou quoi que l'on fasse, certaines réactions et/ou décisions ne sont pas forcément de votre fait ? Comment, de plus, ne pas être stressé(e) sachant que ces réactions et/ou décisions impliquent beaucoup de paramètres dont vous n'avez la plus par du temps pas la moindre idée et encore moins la main ?

Encore une fois ici, lorsque vous vous retrouvez face à votre hiérarchie, que ce soit lors de réunions de directions ou lors d'une réunion en face à face, optez majoritairement pour une posture de mise en retrait émotionnel. Au sein d'une entreprise, beaucoup de personnes sont extrêmement impliquées émotionnellement et encore davantage depuis le début des années 2000 et l'arrivée massive de la digitalisation et de l'accélération des process. Ainsi, les managers et équipes de directions ne sont pas en reste face à cette accélération et se montrent très souvent pris dans cette très forte implication et dans les dérives émotionnelles qu'elles génèrent. Lorsque vous êtes donc face à un manager qui vous mettra régulièrement face à vos résultats, vos objectifs, vos capacités, et donc face à des situations potentiellement très stressantes, sachez agir avec pragmatisme. Regardez-le davantage avec des yeux de compassion. Agissez en bon gardien de la zone d'action qui vous a été confiée. Rassurez-le, agissez en bon gestionnaire de votre poste et considérez principalement que vous devez mettre de l'eau sur le feu d'interrogations qui sont très souvent déconnectées d'une réalité que vous connaissez parfaitement. L’accélération par la digitalisation du travail a ouvert des portes infinies sur les possibilités qui s'offrent à une entreprise, mais sachez avant tout être le garde-chapelle de votre rayon d'action. Focalisez-vous sur ce qui fonctionne, sur ce dont vous êtes sûr(e) et n'hésitez pas à recadrer vous-même les réunions sur les sujets primordiaux. La prise de recul émotionnel vous permettra d'agir en bon professionnel et en véritable technicien expert de votre spécialité.

 

La performance oui, mais jusqu'où ?

Stress au travail et performance sont des notions malheureusement très corrélées dans notre société. Faire toujours plus vite, toujours moins cher, toujours plus technique, toujours plus précis, toujours plus proche des clients, toujours plus éco-responsable, toujours plus impliqué, toujours plus corporate, toujours plus proche de ses collègues, la liste n'en finit plus... Et toujours plus humain dans tout ça ? L'explosion des NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) a donné la possibilité d'informatiser et d'analyser le moindre petit paramètre de toutes les strates de l'entreprise. Les entreprises mettent tout en graphique, en tableaux, en présentations PowerPoint interminables et parfaitement indigestes. Des chiffres et encore des chiffres, du résultat et encore du résultat. Qu'une entreprise soit performante et génère du profit, c'est le minimum que l'on demande à une structure qui emploie des personnes et qui paie des salaires. Mais qu'en est-il de l'humain face à des méthodes managériales de plus en plus perverses ? Quel niveau de stress sommes-nous réellement capables d'encaisser, pour le bien de l'entreprise ?

On demande désormais à des managers de passer du temps dans des formations sur la gestion du temps de travail. Ne croyez-vous pas que les managers font déjà ce qu'ils peuvent pour gérer au mieux leur temps de travail ? On demande aussi aux employés de participer à des séances de relaxation en entreprise afin de se sentir mieux et moins stressés. Ne croyez-vous pas qu'il serait davantage pertinent de se poser la question de la raison de l'augmentation du stress et des burn-outs en entreprise ? On marche sur la tête. Voilà bien le problème des entreprises modernes, noyées dans des quantités de stress totalement délirantes. En demander toujours plus a un prix, et ce prix c'est l'ensemble des employés d'une structure qui le paie de plus en plus. Aussi, dans quelque situation que ce soit au sein de votre entreprise, posez-vous toujours la question de savoir si les différentes initiatives mises en place pour vous sentir mieux ou vous faciliter la vie vous apporteront réellement du bien-être. Sans non plus tomber dans le conspirationnisme déraisonné, il convient de peser le pour et le contre et d'établir clairement si un geste « bienveillant » nécessitera une contrepartie ou ne vous augmentera pas directement ou indirectement votre temps de présence et votre implication dans l'entreprise.

 

Se prémunir du glissement vers l'anxiété

Enfin, afin de pouvoir gérer au mieux son stress lors de certaines situations prévisibles, l'idéal est donc de faire le maximum afin de se prémunir des aléas qui pourraient se produire. Être naturellement stressé face à un jugement quel qu'il soit est tout à fait naturel et est en soit positif. Mais être dans l'impréparation la plus totale face à une situation ne fera qu'amplifier le phénomène de stress. C'est ainsi qu'avec le temps et la confrontation trop régulière face à des situations stressantes non anticipées, pourront se développer des conditions favorables à l'apparition de syndromes anxieux. Il conviendra donc de vous analyser au mieux sur la fréquence des événements stressants au sein de votre entreprise. Regardez si vous avez tendance à majoritairement vous retrouver face à des situations stressantes dans lesquelles vous êtes incapable de savoir ce qui va se dérouler et comment gérer au mieux le moment qui vous attend. À force d'épisodes stressants non contrôlés et trop répétitifs, vous risquez alors de développer un syndrome anxieux et de vous retrouver dans une situation très inconfortable. Prenez donc soin de vous au quotidien, analysez vos réactions, et n'hésitez pas à prendre du recul sur vos émotions lorsque celles-ci commencent à prendre le contrôle de votre vie professionnelle.

 

 

 

> Voir tous les articles

 

 

 

 

© 2022 - Florian MARTIN - 49 avenue Camus, 44000 NANTES - 06 87 57 39 22

Accueil - Adultes - Couples - Adolescents - Tarifs - Contact - Articles